Quels aliments est bon pour les cheveux


Nourrir les cheveux de la bonne

 nutrition du corps



Souffrent de manque cheveux vital? Ou la perte de cheveux? Probablement parce que vous ne mangez pas correctement. Des cheveux sains ont besoin de fer, de vitamines, de protéines et plus encore.
 Dans la plupart des cas, les cheveux sains, vibrants et brillants peuvent seulement être obtenus en changeant le régime.

Voici les principaux nutriments qui contribuent à nourrir et renforcer les cheveux:

Ø  Fer:
En ce qui concerne la structure des cheveux, la flexibilité et la qualité - la consommation recommandée d'aliments en fibres tels que le pain de blé entier et les légumes verts.
 Ceux-ci sont riches en fer qui aide à arrêter la perte de cheveux, améliorer l'apparence des cheveux et obtenir des cheveux sains.



cheveux-lisses-sains


Ø   Acides gras:
Oméga 3 aide à développer et activer le tissu cutané qui produit la couche cuti cola, la couverture qui protège les cheveux. Les oméga-3 peuvent être trouvés dans les poissons tels que le saumon, la sardine ou les plantes ou dans les plantes telles que les graines de lin.

 La nourriture que je recommande fortement pour obtenir des cheveux sains est la noix. Peut manger dix grains de noix par jour pendant trois mois  et le changement dans l'apparence des cheveux sera remarquable.

Ø  Protéines:
Les cheveux sont construits à partir de protéines, de sorte que la consommation de protéines dans le cadre de l'alimentation quotidienne est essentielle pour des cheveux sains.

 Il a toujours besoin d'acides aminés, qui forment les blocs de construction des protéines. La plus grande quantité de protéines se trouve dans le lait, le fromage, les œufs et la viande.


                                       voir aussi: beauté de femme enceinte

 Les végétariens peuvent également l'obtenir à partir de sources végétales telles que les noix brésiliennes, par exemple. Ces aliments contiennent une grande quantité de protéines qui aident à développer les vaisseaux sanguins dans le cuir chevelu.
 Cette expansion préserve au mieux les follicules pileux, les membres internes du cuir chevelu. Plus le follicule pileux est fort, moins la perte de cheveux est importante. 
Dans le cas de la perte de cheveux chez les hommes, ce qui est plus naturel et important - il est également préférable d'utiliser des crèmes et des pilules dédiées.

Ø   Vitamine E: 
Améliore la croissance et la qualité des cheveux.

Ø  La vitamine C: 
est un antioxydant important, responsable de l'expansion des capillaires dans le cuir chevelu et du transport adéquat du sang, de l'oxygène et des aliments vers les follicules pileux. 

Sa consommation est nécessaire pour des cheveux sains. Des études menées sur ce sujet ont montré que les personnes atteintes de calvitie ont de faibles niveaux de vitamine C et E.





Ø  La vitamine B :
est essentielle à la production de globules rouges (hémoglobine) et a pour fonction de transporter l'oxygène des poumons vers les différents tissus de l'organisme, y compris les cheveux. 
Il a également un rôle dans la production de kératine, le matériau à partir duquel les cheveux sont construits.
 En fin de compte obtenir des cheveux sains et vitaux dépend de l'apport constant et permanent de sang et d'oxygène, il est donc important de fournir des vitamines B pour les cheveux.
 Ils sont largement disponibles dans les grains entiers, les noix et les légumineuses.

                               voir aussi: 9 aliments pour des cheveux sains

Ø  Zinc: 
Augmente la production de kératine et inhibe l'enzyme 5-alpha-réductase, qui inhibe l'apport de nutriments par les capillaires aux racines des cheveux. 
Le zinc se trouve en haute dans la citrouille, le tournesol, les noix et le poisson.

Ø  Biotine:
Substance impliquée dans le métabolisme des acides aminés nécessaires à la croissance et à la nutrition de cheveux sains.
 Les sources alimentaires de biotine sont les légumineuses, les lentilles, les noix, les levures et les œufs. En cas de manque de biotine, la perte de cheveux se produit.


Il existe également des types d'aliments qui ont un effet négatif sur les cheveux. Par exemple, les aliments riches en cuivre et en mercure. Par exemple, le thon contenant du mercure peut endommager la qualité et la texture des cheveux. Aussi le cuivre, situé dans l'eau du robinet que nous buvons - nuit aux cheveux.

Dans des études et des tests, il a été constaté que les femmes qui avaient des concentrations élevées de cuivre sont plus susceptibles de se casser et des défauts dans les cheveux pendant les traitements tels que les cheveux teindre et adoucir les cheveux. 
Le cuivre étant acide, il résiste aux substances actives présentes dans le colorant, ce qui nuit à la couleur des cheveux teints.

Un bon coiffeur doit prendre soin de demander au client au sujet de leur nutrition et s'ils comprennent qu'ils mangent des aliments malsains (aliments de préparation rapide ou transformés) ils devraient recommander qu'ils changent leur régime.
 Cependant, il convient de noter qu'un régime strict est le plus grand ennemi des cheveux sains et beaux.
 Pour mieux faire pousser vos cheveux, il faut de l'énergie, ou, en d'autres termes, des calories. Aucun problème avec les régimes réguliers, mais les régimes très dures causent des dommages à la santé de vos cheveux et augmentent même leur chute.



Articles Recommandés :

 9 aliments pour des cheveux sains

beauté de femme enceinte



LIRE LA SUITE

Signes de grossesse dans la première semaine


Grossesse dans la première semaine


Bien que vous soyez sur le point de tomber enceinte, vous ne semblez pas encore être au courant, car vous n'êtes pas encore enceinte.

Il est normal de compter les semaines de grossesse à partir du premier jour des dernières règles. Donc, en fait, vous n'êtes pas déjà enceinte au cours des deux premières semaines de grossesse, vous ne ressentez donc rien. 






Seulement deux semaines plus tard, l'ovulation se produit, suivie de la fécondation, ce qui entraîne un fœtus. Vous ne vous sentirez pas mieux avec les signes de la grossesse dès la première semaine, mais les premiers signes de la grossesse commencent naturellement à apparaître dans la première période de grossesse.


                                  voir aussi : le moment d'accouchement 

Qu'est-ce que je fais alors?

Il est important de se rappeler que votre santé et celle de votre bébé vont de pair et sont liées tout au long de votre grossesse, et que tout changement dans votre alimentation et votre mode de vie affecte la santé et le développement du fœtus. 
Si vous envisagez une grossesse, vous devez préparer votre corps et faire attention à ne pas utiliser de substances pouvant présenter un risque pour vous et /ou votre bébé, telles que l'alcool, les drogues et les produits du tabac de toutes sortes. 
L'utilisation d'une ou de plusieurs de ces substances peut entraîner le développement d'un petit fœtus, des lésions du placenta, des maladies respiratoires du fœtus et d'autres effets indésirables.

De plus, bien que vous ne sachiez pas que vous êtes enceinte, il est recommandé de prendre de l'acide folique quotidiennement afin de réduire le risque de malformations congénitales du système nerveux fœtal.
 En outre, des suppléments de fer sont recommandés pour renforcer le corps. Vous devriez manger normalement, ni plus ni moins.
 Ne pas interférer avec l'activité physique et la forme physique, mais plutôt leur convenir pour la grossesse.
 Si vous pratiquez un entraînement de fitness auparavant, vous devriez continuer à le faire, mais il est conseillé de consulter un médecin qualifié et / ou un entraîneur de fitness pour entraîner les femmes enceintes. 
Ceux-ci vous recommanderont de pratiquer un entraînement physique approprié à un niveau moyen. Si vous pratiquez un sport vigoureux, il est recommandé de cesser de le faire pour éviter les blessures.


                       Voir aussi : conseils pour l'allaitement maternel

Quels sont les signes de grossesse dans la première semaine?

Nous commençons à compter les semaines de grossesse en général depuis le premier jour du dernier cycle menstruel. 
Ainsi, pendant les deux premières semaines, il n’ya pas de grossesse, car il n’ya pas eu d’ovulation ni de fécondation, vous ne ressentez ni le fœtus ni les signes de grossesse la première semaine, car il n’ya pas encore de grossesse.

Comment savoir si je suis enceinte?

Pour des informations précises et sûres, vous devez attendre vos règles et vous assurer de les oublier. 
Après le retard des règles, vous pouvez vérifier la grossesse des manières suivantes:


1. Inspection de maison


Disponible dans les pharmacies et donne des résultats précis dans un délai maximum de cinq jours (et peut-être un jour en fonction du type d'examen).
 Cet examen présente l'avantage de pouvoir être disponible à la pharmacie, à la maison, facile à utiliser et bon marché.

2. Test sanguin de laboratoire

Donne un résultat plus précis, mais prend plus de temps et coûte plus cher: contrairement à une inspection à domicile, vous devez prélever un échantillon de sang pour le test, pas à la maison, mais au laboratoire.

3- Echographie:

Cet examen donne une image du fœtus ou du début du sac de grossesse. Il ne nécessite ni prélèvement de sang ni d’urine. Il est effectué au bureau du médecin, mais la présentation de la grossesse est retardée car le fœtus est microscopique au début.

Si les signes de grossesse n'apparaissent pas dans la première semaine?
Depuis le début de la planification de la grossesse, il est recommandé de consulter un gynécologue pour discuter de la préparation et de l'accès à l'information.





Suivi de la grossesse dès la première semaine de grossesse


Dans les semaines à venir après un test de grossesse et assurez-vous que vous êtes déjà enceinte, vous serez dirigé vers différents tests:

  • Examen d'urine général et de culture
  • Tests sanguins de base, y compris tests génétiques, numération sanguine
  • Premier examen échographique
  • Test des anticorps allemands contre la rougeole
  • L'hépatite B
  • La syphilis
  • L'herpès
  • Tests de détection de divers virus tels que le virus CMV
  • Vérifier le sucre
  • Toxoplasmose et ainsi de suite

Si nécessaire, vous devriez recevoir des vaccins. Si vous avez déjà eu une maladie, telle que diabète, maladie cardiaque, maladie rénale, etc., consultez votre médecin. 
Si vous prenez des médicaments en raison d'une de ces maladies pouvant être nocives pour la grossesse, votre médecin pourra vous recommander de les changer et de les remplacer, si possible.
 Dans tous les cas, il est recommandé de consulter votre médecin pour arrêter certains médicaments pouvant être arrêtés ou réduits.

Articles Recommandés :


Quels sont les avantages de l'accouchement naturel ?


LIRE LA SUITE

Problèmes d'allaitement maternel et moyens de l'éviter


Problèmes d'allaitement maternel
et moyens de l'éviter



Le lait maternel, aux bénéfices innombrables, est le meilleur que l’on puisse donner à son enfant.

Quels sont les symptômes des problèmes d'allaitement maternel?
 Quelles sont les méthodes de traitement?
 Découvrez cet article destiné aux futures mamans qui désirent allaiter.




 Problèmes ,d'allaitement ,maternel ,et, moyens, de , l'éviter



L'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande que l'allaitement maternel dure au moins 6 mois, car le lait maternel présente de grands avantages pour protéger l'enfant et renforcer son immunité.
 Cependant, pendant cette période, certaines mères peuvent éprouver des problèmes d'allaitement qui peuvent affecter l'allaitement maternel.

Les problèmes d'allaitement les plus importants


1. La sensibilité des mamelons

Cela est dû au fait que les tétons sont plus sensibles au début de l'allaitement. Si vous ressentez une douleur dans la tétine tout en allaitant votre bébé, mettez le bout du doigt à la pointe de la bouche du bébé pour le laisser doucement sortir de la tétine, puis continuez à allaiter après vous assurer qu'il le tient correctement.

2. plaies mamelon et fissures

Surviennent mamelons douloureux et à la fissuration généralement le résultat d'une blessure ou d'une incision prise à cause du mamelon du bébé ne va pas, si cela vous arrivait, suivez les conseils suivants :

·   ·  Appuyez sur la tétine pour obtenir une goutte ou deux gouttes de votre lait à la fin de l'alimentation et frottez délicatement la tétine.

·   Laissez la tétine sécher avant de porter les vêtements à nouveau.

· Changez les coussins en coton pour chaque poitrine, de préférence sans plastique.

·  Ne pas utiliser de savon, car le savon sécher la peau et augmenter les ulcères.

·    Portez un soutien-gorge en coton pour permettre l'entrée d'air.

·      Il n'est pas nécessaire d'arrêter l'allaitement maternel où vous pouvez demander de l'aide à des spécialistes pour vous sentir à l'aise et profiter de l'allaitement de votre bébé.

3. maladies ovarienne


Infections des Ovaire causées par des champignons naturellement présents dans les intestins du type - Candida albicans - mère infectée et bébé infectés au même moment pendant la période d'allaitement. 

Le lait maternel est un environnement approprié pour l'activation de ce type d'infection (champignons) étant un sucre humide, chaud et contenant du sucre, ce qui favorise la croissance des champignons.

Pendant l'allaitement maternel, la bouche de l'enfant peut être transformée en un environnement propice à la croissance des bactéries, en raison du lait maternel.
 L'opportunité est vivace pour l'infection de la bouche du bébé aux tétines et son transfert vers la poitrine et le reste du corps. L'état se détériore si le sein est fissuré ou enflammé.

La visite de votre médecin est l'une des choses les plus importantes que vous devriez faire.
 Vous et votre enfant recevez des médicaments pour traiter les infections fongiques, mais l'infection prend plusieurs semaines pour disparaître, vous devez suivre les instructions du médecin sur le traitement et rétablir la guérison.



4. Ulcères mammaires, blocage dans les conduits laitiers ou la mastite


Ulcères mammaires:

 les ulcères surviennent en raison de l'accumulation de lait dans le sein en raison de plusieurs raisons.
 Peut-être la raison pour que votre bébé ne peut pas capture du sein bien, et fait donc partit du rendement du lait maternel ne quitte pas un arriéré dans cette région, et à son tour conduit à l'apparition de cloques et la douleur.

 Ce qui peut augmenter les ulcères mammaires est pire si vous portez un soutien-gorge inconfortable, ou à cause d'une ecchymose, ou si le bébé perd un repas d'allaitement.

Conduits de lait obstrués: 

un blocage dans les conduits de lait peut se produire si vous avez un petit bloc encombré. 
 Il est important de traiter immédiatement les ulcères de la poitrine ou les blocages dans les conduits de lait afin que la condition ne se développe pas chez la mastite.

Inflammation mammaire: 

il s'agit d'une inflammation du tissu mammaire qui affecte les mères allaitantes et allaitantes, également appelées lactations de la mastite. L'inflammation du sein apparaît après la naissance, et pendant les premiers mois de la période d'allaitement - Post-partum - peut également se produire après. 
Dans ce cas, la mère est conseillée de continuer à allaiter pour soulager la congestion des seins et pour guérir.



Quels sont les symptômes de la mammite?

§     Hotness et congestion dans les seins ou l'une d'entre elles.

§     Haute température corporelle.

§     Rougeur et chaleur dans la zone du sein et autour de la tétine avec une douleur pendant le toucher.

§     Un sentiment général de salubrité, accompagné de symptômes similaires aux symptômes de la grippe.

§     Le sentiment de fatigue et de douleur est insupportable.






Comment peut traiter la mastite?

Si vous ressentez un des symptômes de l'inflammation mammaire que vous avez mentionnée, vous devriez faire ce qui suit :

ü    Assurez-vous que votre bébé est maintenu dans la poitrine pour continuer à allaiter de la poitrine infectée, car cela aide à guérir.
 La mère reçoit habituellement un soutien d'une infirmière, d'un agent de santé ou d'un parent expérimenté.

ü    Si l'un des seins est encore plein après l'allaitement, pompez le lait de votre main pour réduire la plénitude.

ü    La mère peut prendre un bain chaud ou mettre des compresses chaudes sur la poitrine pour rendre le lait plus efficace.

ü    Pendant l'allaitement, tenez la zone congestionnée dans le sens de la tétine, car il aide à produire le lait.

ü    Vous pouvez prendre des analgésiques tels que le paracétamol ou l'ibuprofène.



Articles Recommandés :


le lait maternel est parfait 



LIRE LA SUITE

quels sont les avantages de l'allaitement pour la mère et l'enfant?


Avantages de l'allaitement maternel pour la mère et l'enfant ensemble






   L'allaitement maternel a de multiples avantages pour la mère et l'enfant, mais comment pouvons-nous obtenir tous ces avantages et comment pouvons-nous faire face aux problèmes auxquels nous sommes confrontés?


Avantages de l'allaitement pour un enfant :

Les recommandations, renforcées par des preuves provenant de la recherche et des études, soulignent les avantages de l'allaitement maternel pour l'enfant, soutenue par la grande majorité des autorités gouvernementales et sanitaires du monde.
 Ces avantages sont divisés en avantages immédiats (pendant l'allaitement maternel) et à long terme (au cours des années et des décennies après l'allaitement maternel).






Avantages immédiats de l'allaitement maternel :

1.       Améliorer la performance du système digestif

Le lait maternel contient de nombreux composés qui affectent directement le système digestif. De nombreuses substances, y compris les hormones (cortisol, insuline), les facteurs de croissance (EGF et autres) et les acides aminés libres (Turin, glutamine) régulent la croissance et le développement du système digestif.

Les enzymes sont un composé spécial dans le lait maternel. Ils régulent non seulement la bonne digestion, mais aussi protègent le corps des risques d'infections et d'infections.

En fin de compte, il a été démontré que la nutrition allaitante contribue à la prolifération de bons germes ou de flore protectrice naturelle dans le système digestif de l'enfant, qui se développe.

Grâce à ces composés et à d'autres composés, la recherche a montré que l'allaitement améliore la digestion physiologique de l'enfant (une vidange plus rapide de l'estomac, une dislocation enzymatique, comme la lactase, est meilleure).

En outre, il réduit le risque de problèmes gastro-intestinaux chez les nourrissons prématurés (comme condition de perméabilité) et réduit considérablement le risque de complications infectieuses et inflammatoires, comme la diarrhée et la colite nécrosante.




2.       Améliorer l'immunité des enfants

Le lait maternel protège contre le risque de maladies infectieuses. Cela est dû aux nombreux composés spéciaux qui ne sont pas disponibles dans les emballages industriels de lait, y compris les protéines (lactoferrines, lysosomes, anticorps Siga), les lipides (acides gras libres, monoglycérides, etc.).

De plus, il contient des glucides (polysaccharides faibles et certaines protéines sucrées) et des globules blancs (principalement des neutrophiles et des plaques, susceptibles d'avaler plusieurs des facteurs qui causent une maladie), dont l'enfant doit renforcer son système immunitaire et renforcer son corps.




Le résultat statistique de ces composés et d'autres composés se traduit par une incidence plus faible de la maladie, des visites des médecins, des taux d'hospitalisation et de mortalité chez les enfants allaités.
 La différence a été observée surtout dans le domaine des maladies infectieuses infantiles: les enfants qui ont reçu du lait naturel ont été 5 fois moins susceptibles de développer des maladies gastro-intestinales.

Et les chances d'infection par les maladies respiratoires étaient 50% moins (dans le cas d'une infection, la durée de la maladie était significativement plus courte) et le risque d'infection dans l'oreille moyenne de 1,5 fois et a déclaré que la probabilité d'infection dans les voies urinaires et la diminution de l'incidence de l'infection (Sepsis).

Ces données sont demeurées importantes même après avoir comparé les données primaires (p. Ex., Niveau social, niveau culturel, etc.) des enfants nourris au lait naturel et ceux qui ont reçu du lait artificiel.

3.       Aliment complet pour bébé :

Malgré les énormes efforts déployés par les entreprises commerciales pour s'assurer que la formule du lait contient tous les composés alimentaires de base nécessaires à l'enfant, les restrictions techniques et les erreurs humanitaires continueront de réduire la capacité du lait artificiel à aborder la valeur nutritionnelle du lait maternel.

C'est parce que le lait de la mère contient tous les composés nutritionnels nécessaires à l'enfant. Même les mères souffrant de malnutrition sont habituellement pleines de lait en matière de valeur nutritionnelle, ce qui ne peut être déterminé et garanti lorsque l'enfant reçoit de la formule au lait.




Avantages de l'allaitement maternel à long terme :

1.     Protection contre les maladies infectieuses :

Cet effet positif continue même après le sevrage du bébé, Les enfants qui ont été allaités par leur mère pendant au moins six mois étaient moins susceptibles de développer des maladies infectieuses, même après avoir commencé à manger des aliments normaux.

Le risque d'infections récurrentes de l'oreille au cours de la première année est deux fois plus bas et la durée de la maladie est de deux à deux ans plus courte, et les chances de survie à l'hôpital pour un traitement infantile sont également plus faibles.

2.    Protection contre les maladies chroniques :

L'allaitement protège contre le risque de maladies chroniques à l'âge de décennies. Les enfants allaités au lait maternel sont deux fois plus susceptibles d'être obèses.

La lactation réduit également le risque de cancer de l'enfance, ainsi que la réduction du risque de certains types de cancer (principalement la leucémie, la leucémie) à vie.

À bien des égards, l'allaitement réduit également les facteurs de risque qui augmentent le risque de maladie cardiovasculaire et de maladie cardiaque à l'avenir.

Les enfants qui ont été allaités sont moins susceptibles de développer le diabète, en particulier le diabète du type 1. Cela peut être dû à une exposition plus faible au lait de vache (ce qui a été un facteur de risque pour le diabète chez les enfants).

À la fin, il existe de nombreuses preuves que l'allaitement maternel contribue à réduire le risque de maladies immunologiques, y compris diverses allergies, asthme et autres.

3.  Développement du cerveau (capacités mentales) :

La plupart des études ont montré une relation entre l'allaitement maternel pendant au moins 6 mois et les scores élevés de QI dans l'enfance et l'adolescence.
 En outre, de nombreuses études ont confirmé que l'allaitement bénéficie aux systèmes sensoriels: le développement de dispositifs visuels et auditifs chez les enfants allaités était mieux.

4.     Soulager le stress et calmer bébé :

Peut expliquer le lien affectif entre la mère et l'enfant pendant l'allaitement et certaines substances disponibles dans le lait maternel.
 Ce fait a été prouvé dans de nombreuses études, ce qui est sans aucun doute aujourd'hui: l'allaitement maternel contribue à réduire le stress chez le bébé.

 Bien que nous ne considérions pas les nourrissons particulièrement vulnérables au stress. Cependant, l'effet antidouleur et sédatif du lait maternel contribue au développement social et mental de l'enfant, améliore les relations entre les membres de la famille (en particulier la mère) et le nourrisson.


 avantages, l'allaitement , mère , l'enfant?


Avantages de l'allaitement pour la mère :

L'allaitement maternel profite également à la mère, y compris:
·       Réduire l'utérus et accélérer le processus de récupération grâce à l'hormone oxytocine, qui est excrétée en grande quantité pendant l'allaitement, car les mères allaitantes souffrent d'un taux de complications plus faible pendant la période post-partum.

·       Soulager la tension chez la mère allaitante peut être due à l'effet direct des hormones, telles que la prolactine et l'ocytocine, qui ont des effets directs sur le système nerveux.

·       Réduire le risque de maladie mentale chez les mères allaitantes, de la dépression légère à la fin de l'abus ou de la négligence envers les enfants, est beaucoup plus faible que pour les mères qui n'allument pas.

·       L'allaitement maternel est un catalyseur pour la perte de poids et peut résulter de la combustion d'une grande quantité de calories (environ 500 calories par jour) pendant l'allaitement maternel.

·       L'allaitement maternel retarde l'apparition de l'ovulation (et des menstruations) après l'accouchement, bien que l'allaitement ne puisse en aucun cas être utilisé uniquement comme moyen de contraception.

·       L'allaitement maternel réduit le risque de cancer de l'ovaire et du sein et contribue à prévenir et à retarder l'ostéoporose.

·       Réduire le risque de maladies chroniques, non seulement pendant la période d'allaitement, y compris l'obésité, les maladies cardiovasculaires, l'hyperlipidémie, etc.

·       Économies économiques ,le lait industriel coûte cher, car les parents doivent consacrer beaucoup d'argent à l'enfant, ce qui peut être évité en recourant à l'allaitement maternel.



Articles Recommandés :

le lait maternel améliore le cerveau

le lait maternel est parfait




LIRE LA SUITE

Comment augmenter votre production de lait maternel



Moyens d'aider à augmenter la production laitière



   Augmentez ainsi votre production de lait
Si vous êtes nouveau pour allaiter votre bébé, vous pourriez avoir des problèmes avec la production de lait qui augmente votre stress.
 Pour réduire ce stress, nous vous proposons une gamme de conseils qui augmentent le rendement du lait.

 Allaiter est un geste naturel et une vraie richesse, pour votre enfant, pour vous, pour votre relation.
Moyens d'augmenter le rendement du lait.



Alimentez votre bébé :


Plus vous nourrissez votre bébé, plus vous aurez de lait, alors ne fixez pas un calendrier strict pour que votre bébé puisse vous nourrir, mais faites-le lorsque votre enfant a faim et pour le temps qu'il veut, surtout pendant les premières semaines d'accouchement.

 N'oubliez pas de nourrir votre bébé de l'autre sein si vous sentez que le lait coule de votre premier sein.


Pas besoin de vous inquiéter :

Vous pouvez penser que vous n'avez pas la bonne quantité de lait pour nourrir votre bébé.
Cela augmente votre anxiété, mais vous n'avez pas besoin de le faire tant que votre bébé allaite et agit normalement et hydrate.

N'oubliez pas que vous avez besoin d'un peu de temps après la naissance pour sortir le lait de votre sein, il est donc temps pour votre bébé d'obtenir le soi-disant colostrum, qui est riche en nutriments essentiels.

                                                voir aussi: LE LAIT MATERNEL EST IDÉAL 




Prenez une pause:

Savez-vous que le manque de sommeil et d'inconfort affecte votre approvisionnement en lait?

 Ne vous laissez pas distraire par le confort et le sommeil, essayez de vous éloigner de tout travail à l'extérieur de la maison ou d'activités extérieures qui réduisent vos heures de sommeil, et vous pouvez demander de l'aide de votre mari et votre famille pour faire les devoirs.

Boire de l’eau :

Assurez-vous de consommer la bonne quantité d'eau par jour. Votre sécheresse contribue à réduire la quantité de lait que vous avez.

 Préparez donc une canule d'eau pour vous accompagner tout le temps, à côté de votre lit et où vous allaitez. 
Vous devriez également manger des aliments riches en eau comme les légumes et les fruits.

Bien nourrir :

Afin de maintenir votre approvisionnement en lait, vous devez maintenir votre santé et votre nutrition bien.
La mère allaitante doit manger 300 à 500 calories supplémentaires par jour, alors n'appliquez aucun régime pour perdre du poids, mais suivez une alimentation saine et équilibrée comprenant des légumes, des fruits et des grains entiers.

                    Voir aussi : CONSEILS POUR L'ALLAITEMENT MATERNEL

Des aliments spécifiques?

Vous n'avez pas besoin de manger un certain type de nourriture pour augmenter la production de lait, mais vous avez besoin d'une alimentation équilibrée qui comprend des légumes, des fruits, des protéines, des graisses et des légumineuses.
Vous devriez être averti de manger des aliments qui vous causent du gaz et le transporter à votre enfant à travers votre lait comme le brocoli et le chou.




Votre bébé Allaite-t-il bien?

Vous pouvez douter que votre bébé allaite bien ou que vous ne donniez pas trop de lait pour vous développer.
Ces signes vous indiquent que votre enfant obtient le lait dont vous avez besoin:
·      Le processus d'allaitement est facile et sans douleur.

·    Alimentez votre bébé 6 - 8 fois par jour pendant au moins une demi-heure à la fois.

·    Vous sentez que vos seins sont vides après avoir nourri votre bébé.

·  Vous remarquez que votre bébé avale le lait pendant l'allaitement.

·   Votre enfant s'éloignera spontanément de la poitrine lorsqu'il finit d'allaiter.

·   Gardez votre bébé mouillé au moins 7-8 fois par jour.

                                               Voir aussi: Aliments de sevrage 

Si vous pensez que votre bébé n'allait pas bien, vous pouvez consulter votre médecin et demander de l'aide de votre mère qui a déjà rencontré la même situation avec vous.


Articles Recommandés :

Le lait maternel est parfait

Conseilles pour l'allaitement maternel


 Aliments de sevrage
LIRE LA SUITE